- Par: Pierre '' Goly'' Jobin
golyblues@hotmail.com
Photos: Pierre Ménard, Marcel Dubois
Alain Bissonnette, Serge Desnoyers

6e édition


- Hommage 2008 -Jay Sewall
Relève -Clio
Groupe révélation -Runaway Slide
Performance musicale - Guy Bélanger, Jean-Sébastien Chouinard, Sam Harrisson,
Jean Millaire, François Thiffault
Performance artistique - Kevin Mark
Spectacle de l'année - Kevin Mark
Cabaret - Clio
Auteur compositeur- Dale Boyle
Blues et Styles Associés - Angel Forrest
Diffuseur de l'année- Pete Smoke Meat
Artiste Blues Masculin - Bob Walsh
Artiste Blues Féminin - Dawn Tyler Watson
Disque de l'année- En Duo (Watson-Deslauriers)

 

Québec, 400 ans d’histoire, Blues québécois, plus ou moins 40 !
Dans la mouvance de l’Après-Guerre, le blues a essaimé dans les cités et les ghettos en Amérique. Il s’est infiltré aussi en Europe via les GI’s noirs et les ports de mer, pour rejoindre une nouvelle génération, avide de liberté et d’expression. Le Blues, musique de folks, musique de racines, musique fondatrice, s’est insinué un peu partout comme le sel. « Le sel, on en met partout ». La scène du blues québécois est épicée d’irréductibles et constellée de ses propres légendes.

Théâtre Le Petit Champlain
Vieux Québec
Le Gala Lys Blues, idée originale de Réjean Nadon et Louise Gosselin, supportés de collaborateurs, se plaît à  célébrer annuellement ces « Don Quichotte de la note bleue ». Ceux-ci aux personnalités et styles variés modulent aux expressions infinies et aux émotions subtiles, tel un « bottleneck slide », de même qu’aux élans de créativité,  aussi frais que spontanés, aussi particuliers que partagés. Retrouvons-nous au Théâtre du Petit-Champlain, en ce dimanche 28 septembre où tout est mis en place afin de reconnaître, tout spécialement, ces assoiffés-expressifs de feeling, ces communicateurs de pulsions de vie, ces rassembleurs de la note qui touche, du cri qui rejoint…
-
Animateur du Gala
Martin Lachance
-
-
Runaway Slide - Groupe Révélation
Vidéo remerciements
-
Clio - Relève
Vidéo remerciements
Alanom Blues Band, groupe pionnier du tournant des années 70, de Beauport, a démarré la soirée avec beaucoup d’énergie, de cohésion et de conviction! Leur boogie and blues épicé avec Louis Simard, au chant, à la guitare et à l’harmonica, Marc Hivon, au violon, Guy Beauchesne, à la guitare, Guy Lefebvre, à la basse, Steve Tremblay, à la batterie, de même qu’Élizabeth Guy et Lyne Lafrance, aux « chœurs extra », fut un coup d’envoi bien senti et fort réussi, lors ce 6e Gala Lys Blues, tenu pour la première fois à Québec. 

C’était notre tour, enfin!... Et, bonne nouvelle, il est prévu que l’événement revienne dans la « Cité de Champlain », qui veut dire « là où la scène blues frétille et groove », en 2010! N’est-ce pas merveilleux!...


 

Alanom Blues Band

-
Vidéo Alanom Blues Band
Martin Lachance, le maître de cérémonie de l’événement, est apparu ensuite sur scène, son lutrin poussé des coulisses, pour animer ce gala de main de maître, avec humour, à propos et sens de la répartie. Son aisance et son expérience en font l’animateur tout désigné pour cet événement annuel. C’est l’homme de la situation!

Je ne ferai pas, ici la nomenclature, ni une présentation exhaustive des gagnants, élus à l’estime du public internaute sur le site lenetblues.com Nombre de vidéos et de photos accompagnent ce reportage!... Et, comme je me dis toujours, « Une image vaut mille mots! » À vous de vous y abreuver!...

-
Louis Simard

 

Spécial Woogie & Invités

 
Vidéo Woogie et ses invités
-
Woogie
Puis, cet originaire de l’Abitibi, installé à Québec depuis des lustres et des lustres, celui, que l’on pourrait, à mon avis, qualifier de légende, Woogie, est venu nous partager son blues, décoction de racines du Mississippi, épicée à la Chicago-Detroit and elsewhere electricity… Il était secondé de main de maître par le talentueux Ricky Paquette, à la guitare sentie et subtile, de même que par Pierre Tessier, au saxophone baryton, Yannick Lambert, à la basse et Philippe Bernatchez, à la batterie.
Woogie chante un blues « physique and soul »… aux chemins de travers aux accents parfois jazzés.. Authentiquement blues à sa manière, cet artiste original s’est montré à la hauteur de son talent.
 
 
 

Bob Harrisson Blues Band


Vidéo Bob Harrisson Blues Band

Bob Harrisson

Puis, vint Bob Harrison qui m’a vraiment réjoui avec ses partners, Robert Dethier, aux percussions, Dan Marsolais, à la guitare électrique et Sylvain Bertrand, à la basse 5 cordes et lui-même, à la guitare acoustique et au chant. Cette portion « blues  et styles associés », avait la qualité de présenter des harmonies vocales à quatre voix, comme on n'en entend pas assez souvent. L’interprétation de Ayoye, pièce forte d’Offenbach, par Harrison, ce chanteur à « la voix de matou, éraillée», avait toute la fougue, l’intensité et l’entièreté des interprétations de ce groupe-phare du rock et du blues québécois, pour lequel il a été le batteur!... Dans le plus pur esprit de Gerry Boulet et sa gang!... Chapeau M. Harrison!...
 
 
 

Josée & The Blues Boys - Spécial Blues au Féminin


Vidéo

Josée Ferland

Manon Brunet
-
-
Lou Simon
-
Andrée Dupré

Clio
-
Lise Hanick - Jocelyn Goulet
Le « Spécial Blues au Féminin » qui suivait a amené Josée et ses Blue Boys, Anthony Durocher, au piano, Jocelyn Goulet, à la guitare, Sébastien Cantin, à la basse et Jocelyn Bélanger, à la batterie, pour une interprétation d’une pièce de leur répertoire. Puis, celle-ci, Josée Ferland, a introduit le duo Lou Simon au piano-voix et Manon Brunet, à la voix.

Bien appuyées à la guitare, notamment, par Lise Hanick, la guitariste qui fait les bonnes notes (… et qui rate son avion…Bienvenue au Québec!), elles ont interprété The Thrill Is Gone, version anglaise et française « L’Amour est mort », gracieuseté et adaptation de Manon Brunet! Clio, gagnante de deux statuettes, Andrée Dupré et Angel Forrest, gagnante d’un Lys Blues, ont aussi contribué à cette énergie de locomotive, toute féminine.


 
 
 
 

Angel Forrest - Blues et Styles Associés
Vidéo - remerciements

Bob Walsh - Artiste Blues Masculin
Vidéo - remerciements

Guy Bélanger - Performance Musicale
Vidéo - remerciements

 
 
 

*** Hommage 2008 - Jay Sewall ***

--
L’hommage à Jay Sewall, présenté par Michel Dubois, ce bourlingueur au long cours de CKRL MF 89.1 Québec, a offert un panorama de la carrière et des implications sociales de l’ami Jay. 

Voyageur inspiré, curieux de culture et de musicalité, ses textes, parfois blues, parfois folk, ou autres styles, gagnent à être fréquentés. Et puis, Jay, petits papiers en main, ému de cette reconnaissance du milieu et de ses fans, est venu livrer un témoignage senti et authentique de sa vie de bluesman, de sa carrière à la route enrichie d’amitiés et d’expériences peu communes qui l’ont toujours aimanté vers l’avant!


Jay Sewall - Michel Dubois
Vidéo - Discours hommage par Michel Dubois
et remerciements de Jay Sewall
Ensuite, accompagné de membres de son Cajun Blues Band, Barry Nameth, à la batterie, Paul Hinton, à la guitare, Serge « The Rock » Boutin, à la basse, sans oublier les sœurs jumelles Stéphanie et Sabrina Barrabé, à l’harmonie aux chœurs, il a interprété son unique pièce de la soirée, en l’occurrence Be Bop Beluga, en « Jay Sewall’s français ». C’est l’fun parce qu’il sort de nouvelles rimes qui n’appartiennent pas à mon dictionnaire des rimes. Pensez-y, faire rimer « estomaque » avec Tadoussac, faut le faire, quand même!... Pas banal!... Cette pièce fut rendue avec présence vivante et expressive! Toute la panoplie y a passé, sortie dans la foule, solos d’harmonica et exubérance juvénile!... C’était plus que mérité pour cet ex-enseignant en éducation physique, devenu enseignant de blues et d’harmonica!!!...

Jay dans un bain de foule

Vidéo - Jay Sewall Cajun Blues Band

 
 
 
 
 

La Summer Family et ses invités

Max - Isabelle

Charlie

Réjean Dubé
-
Vidéo #1 - Vidéo #2
Ensuite vint la partie rock-blues rock, interlude de guitares chauffées à blanc, avec La Summer Family, Max, Isabelle et Charlie, incluant Réjean Dubé, aux claviers, et, augmentée de Normand Lacroix, guitariste au sein du groupe Blues Experiment.  Max Summer est un irréductible rock-blues rock qui a le rock à cœur! Pas de demi-mesures, dans son cas, tout comme pour Guy Bélanger, très apprécié du public, qui est venu souffler ses notes si vivifiantes et énergiques, à l’harmonica! Glenn Gillis, un autre abitibien d’origine, maintenant résident de Lévis, s’est joint à la guitare et au chant fluide et mélodique qui le caractérise, dans tout ce qu’il touche.
Guy Bélanger
En anecdote, c’était vraiment un moment d’anthologie que de voir et d’entendre Guy Bélanger, passager du Blues Express, autobus nolisé pour amener musiciens et fans de Montréal au Gala, venir exprimer avec force de mots et d’émotion, son incommensurable, sincère plaisir de se voir décerner son 7e Lys Blues, tout spécialement dans sa ville d’origine! Beauport!... Ce magicien de la diatonique, quel magicien de l’harmonica diatonique, a, en effet, poussé ses premières notes d’harmonica, à L’Ostradamus et au Bar Élite de la rue Couillard, Vieux-Québec, sous les encouragements de Bob Walsh. À l’entendre remercier son public, il me venait à l’esprit ces célèbres paroles de « La Poune », Mme Rose Ouellet : 
« J’aime mon public et mon public m’aime!!! » Bravo et merci Guy Bélanger!...
 
 
 
 
 

Mike DeWay Blues Band

Vidéo - Mike DeWay Blues Band
En l’absence de ses deux compères du 418 Blues Caravan, Michel « Mo Blues » Ouellette et Peter Shonk, retenus ailleurs « because music », il est revenu à Mike DeWay, guitariste-chanteur et grand développeur de la scène blues dans la région de Québec, de clore le spectacle, accompagné de Charles « Chuck» Gilbert, à la guitare, de Pierre Tessier, au sax baryton, de Yannick Lambert, à la basse et de Philippe Bernatchez, à la batterie. Mike Deway, 
qui n’en est pas à une improvisation près, nous a interprété trois pièces de son répertoire et promis un nouvel album pour 2009. C’est à suivre! 
Il est intéressant de souligner, ici, que tous les amplis de guitare qui ont vraiment « délivré » le son, comme disait une secrétaire où j’ai déjà travaillé en parlant du livreur qu’elle appelait « délivreur », étaient une gracieuseté de « Chuck » Gilbert qui les fabrique sous la marque de commerce Chucktronick. Chuck a son atelier de fabrication et de réparations, ici, à Québec! 
-
Le Gala Lys Blues 2008 s’est complété par la traditionnelle photo de tous les
récipiendaires de trophées Lys Blues. Parmi ceux-ci, plusieurs rivalisent de fantaisie pour exprimer leur joie et leur convivialité. C’est sous une mitraille de flashes qu’ils ont été immortalisés!

Félicitations à toutes et à tous ceux qui contribuent à leur façon et encouragent la diffusion du blues au Québec! Ça peut paraître un cliché, mais combien vrai que de dire que les blues carbure à la passion et qu’il est primordial de remercier tous ces bénévoles, la plupart du temps dans l’ombre, et tous ces fans, sans qui rien n’est possible!

À la prochaine, blues-ô-feel de « vous autres »!

Golyblues

--
Mike DeWay

P.S. Pour vos impressions commentaires sur le gala « at large », vous pouvez me contacter golyblues@hotmail.com

P.P.S. Comme disait mon oncle Ernest : « Le blues, quand c’est bon, c’est toujours meilleur « live »… »

N.B. L’usage du masculin est pour donner le blues aux femmes et l’usage du féminin est pour donner le blues aux hommes. Comme ça, tout le monde peut rechercher la satisfaction... Well, I’m on my way to live… Won’t be back no more… Goin’ back down South… Don’t you worry Mom?... 
 
 
 

L'organisation du Lys Blues tient à remercier les personnes suivantes

Le comité de sélection du Lys Blues 2008
Michel Dubois (CKRL Québec)
Dan Behrman (Espace Musique de Radio-Canada)
Pierre Jobin (Chroniqueur Québec/Audio)
Martin Lachance (CHAA-FM Longueuil)
Patricia Clavel (Reporteure Le Net Blues)
Richard Bordeleau (Productions Concerto)
Marcel Dubois (Photographe/Reporteur Le Net Blues)
Pierre Ménard (Photographe/Reporteur Le Net Blues)
Pierre Montpetit (Société Blues de Montréal)
Randy Renaud (CHOM-FM Montréal)

Les commanditaires qui ont rendu possible la tenue de cet événement
Steve Traynor, le Bourbon Street West
Pierre Ouellet, le Pub Limoilou
William Guignier, le Zaricot
Simon Fauteux Fusion III / Justin Time
Yvan Boudreau, La Place à Côté
André Ocheduszko, NorAndBlues
Errol Johnson, Festival de Blues de l'Ouest de l'Ile
Alexandre Petit, La Virée Blues Boréale / Le Troquet
Jean Sicotte, Sutton en Blues
René Moisan et Jean-Pierre Aubert, Productions Bros
Yannick Lambert, Donnacona au Rythme du Blues
Guy Primeau, Festival de Blues de Tremblant
Richard Gosselin, Beauport en Blues / la Grange Marcoux
Lise Goyer, présidente Société Blues de Montréal
Francis Chamberland, le Bistro à Jojo
Gilles Gauvreau et Jacques Noël, FestiBlues International de Montréal
Les bières Boréale
Chuck, ChuckTronic
Philippe Bernatchez, Musicien d'Oz

Les musiciens et musiciennes qui ont participé à cette soirée
Alanom Blues Band
Woogie et ses invités
Josée & The Blues Boys et ses invités
Jay Sewall Cajun Blues Band
Bob Harrisson Blues Band
La Summer Family et ses invités
Mike DeWay Blues Band

L'équipe de production du Gala 2008
Martin Lachance (Animateur de la soirée)
Michel Dubois (Hommage à Jay Sewall)
Jacques Noël (Directeur du plateau)
Jean-Marc Raymond (Metteur en scène)
Aldo Druda (Assistant à la production)
Patricia Clavel (Assistante à la production)
Mylène Nadon (Assistante à la production)
Philippe Dionne (Capture sonore)
Richard Bordeleau (Caméraman)
Olivier Nadon (Contrôle écran géant et effet sonore)
Alain Bissonnette (Photographe coulisse)
Pierre Ménard (Photographe scène)
Marcel Dubois (Photographe scène)
Serge Desnoyers (Photographe scène)
Louise Gosselin (Directrice du Gala)
Pierre Jobin (Pour ce beau reportage)
Thierry Carpentier (Directeur tehnique)
Arnaud Cordier (Théâtre Le Petit Champlain)


Marc Hivon

Louis Simard

Guy Beauchesne


Ricky Paquette


 

Angel Forrest

Patricia Clavel 
Le Net Blues

Mike DeWay et Irène Ippersiel

André Ocheduszko
NorAndBlues

À gauche Richard Gosselin
Beauport en Blues / la Grange Marcoux

À gauche Peter Varvaro
Diffuseur Blues de l'année

 

Denis Leroux (la Place à Côté) et Pierre Ouellet (Pub Limoilou)

Ricky Paquette

Manon Brunet

 
 

Blues au Féminin

Jay Sewall

Bob Harrisson

 
 

Normand Lacroix

Martin Lachance (Animateur du gala)

Chuck

 
 

Patricia Clavel (Le Net Blues)
Lise Goyer (Présidente Société Blues de Montréal)

Jean Sicotte 
Sutton en Blues

Max Summer
-

 
 

Dan Marsolais

Mike DeWay - Yannick Lambert

Josée Ferland

 
 

Pierre Tessier

Peter Shonk - Jay Sewall - Michel Dubois

Jocelyn Goulet

 
 

Mylène Nadon - Assistante à la production
Jacques Noël - Directeur du plateau

Alexandre Petit (Le Troquet)
et le représentant de Boréale 

Jean-Marc Raymond
Metteur en scène

 
 

Runaway Slide & Family

Clio - Jay Sewall

 
 
 

Les Summer au centre et le groupe Alanom

Bob Harrisson Blues Band

 
 
 

Retour à la page principale